Q&A intolérance au lactose

Quel est le rôle du lactose ?

What is the role of lactose?

Le lactose : sucre principal du lait et des produits laitiers

Le lactose est le sucre principal (ou hydrate de carbone) naturellement présent dans le lait et les produits laitiers. Le lactose est composé de glucose et de galactose, deux sucres simples utilisés directement par notre corps comme source d’énergie. La lactase, une enzyme, fractionne le lactose en glucose et en galactose.

Le lait humain contient 7,2% de lactose (le lait de vache en contient seulement 4,7%), qui fournit jusqu’à 50% des besoins énergétiques d’un nourrisson (le lait de vache fournit jusqu’à 30% des besoins énergétiques d’un nourrisson). Le glucose est présent dans un grand nombre d’aliments, en revanche le lactose est la seule source de galactose. Le galactose possède diverses fonctions biologiques, et joue un rôle dans les processus neuronaux et immunologiques. Le galactose est un composant de plusieurs macromolécules (cérébrosides, gangliosides et mucoprotéines), qui sont des constituants essentiels de la membrane des cellules nerveuses. Le galactose est également un composant des molécules présentes sur les cellules sanguines et qui déterminent les groupes sanguins ABO.

Rôle du lactose

Selon des études récentes, le lactose pourrait jouer un rôle dans l’absorption du calcium et d’autres minéraux tels que le cuivre et le zinc, en particulier pendant la petite enfance. De plus, s’il n’est pas digéré dans l’intestin grêle, le lactose peut être utilisé par le microbiote intestinal (la population de micro-organismes qui vit dans le tube digestif) comme nutriment (prébiotique). Le lactose et d’autres sucres du lait favorisent également la croissance des bifidobactéries dans l’intestin et peuvent jouer un rôle à long terme dans la lutte contre le déclin lié au vieillissement de certaines fonctions immunitaires.

Le lactose un sure naturellement présent dans les produits laitiers

Sources:

  • Amaretti A, Tamburini E, Bernardi T, et al. Substrate preference of Bifidobacterium adolescentis MB 239: compared growth on single and mixed carbohydrates. Appl Microbiol Biotechnol 2006;73:654-62.
  • He T, Venema K, Priebe MG, Welling GW, Brummer RJ, Vonk RJ. The role of colonic metabolism in lactose intolerance. Eur J Clin Invest 2008;38:541-7.
  • Kobayashi A, Kawai S, Obe Y, Nagashima Y. Effects of dietary lactose and lactase preparation on the intestinal absorption of calcium and magnesium in normal infants. Am J Clin Nutr 1975;28:681-3.
  • Lukito W, Malik SG, Surono IS, Wahlqvist ML. From ‘lactose intolerance’ to ‘lactose nutrition’. Asia Pac J Clin Nutr 2015;24 Suppl 1:S1-8.
  • Vandenplas Y. Lactose intolerance. Asia Pac J Clin Nutr 2015;24 Suppl 1:S9-13.
  • Venema K. Intestinal fermentation of lactose and prebiotic lactose derivatives, including human milk oligosaccharides. International Dairy Journal 2012;22:123-40.
  • Vulevic J, Juric A, Walton GE, et al. Influence of galacto-oligosaccharide mixture (B-GOS) on gut microbiota, immune parameters and metabonomics in elderly persons. Br J Nutr 2015;114:586-95.
  • Ziegler EE, Fomon SJ. Lactose enhances mineral absorption in infancy. J Pediatr Gastroenterol Nutr 1983;2:288-94.

YINI-WGO-Lactose-Intolerance

Pin It on Pinterest