Q&A intolérance au lactose

L’intolérance au lactose implique-t-elle de consommer des aliments sans lactose?

lactose intolerance-lactase-dairy

Les intolérants au lactose n’ont pas besoin de consommer d’aliments sans lactose. Les aliments sans lactose ne sont nécessaires que pour les rares nourrissons présentant un déficit congénital en lactase, un trouble génétique caractérisé par l’absence de lactase, l’enzyme qui transforme le lactose. Le lactose est le sucre naturellement présent en quantité variée dans les produits laitiers, comme le lait, la crème, le yaourt et les fromages.


L’intolérance au lactose est due à une maldigestion du lactose, à savoir une capacité réduite à digérer le lactose, qui résulte en un ou plusieurs symptômes tels que ballonnements, diarrhée et flatulences. La plupart des personnes souffrant de maldigestion du lactose peuvent consommer des produits laitiers sans présenter de symptômes. Le lactose peut être consommé en petites quantités, soit jusqu’à 12 g en une seule fois, soit jusqu’à 24 g, de préférence en petites quantités pendant la journée, pendant ou à la fin d’un repas (pas au début), sans entraîner de symptômes. On les encourage également à consommer des produits laitiers transformés tels que les fromages contenant peu voire pas de lactose (cheddar, provolone, mozzarella, Grana padano, etc.) et les yaourts. Le yaourt contient des bactéries vivantes qui améliorent la digestion du lactose qu’il contient.
De plus, la consommation régulière de produits laitiers par des personnes digérant mal le lactose pourrait conduire à une adaptation du côlon par le microbiote intestinal (la population de microorganismes qui vit dans le tube digestif) et pourrait ainsi leur permettre de consommer davantage de produits laitiers.


Ainsi, éviter les produits laitiers peut non seulement être inutile pour gérer l’intolérance au lactose, mais peut aussi entrainer des carences nutritionnelles qui peuvent générer des effets néfastes sur la santé, tel qu’un faible apport en calcium et une mauvaise santé osseuse.

 

 

Sources:

Black et al., Am J Clin Nutr 2002;76:675-80.

Efsa Panel on Dietetic Products N, Allergies. Scientific Opinion on lactose thresholds in lactose intolerance and galactosaemia. EFSA Journal 2010;8:n/a-n/a.

Efsa Panel on Dietetic Products N, Allergies. Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to calcium and maintenance of normal bone and teeth (ID 2731, 3155, 4311, 4312, 4703), maintenance of normal hair and nails (ID 399, 3155), maintenance of normal blood LDL-cholesterol concentrations (ID 349, 1893), maintenance of normal blood HDL-cholesterol concentrations (ID 349, 1893), reduction in the severity of symptoms related to the premenstrual syndrome (ID 348, 1892), “cell membrane permeability” (ID 363), reduction of tiredness and fatigue (ID 232), contribution to normal psychological functions (ID 233), contribution to the maintenance or achievement of a normal body weight (ID 228, 229) and regulation of normal cell division and differentiation (ID 237) pursuant to Article 13(1) of Regulation (EC) No 1924/2006. EFSA Journal 2010;8:n/a-n/a.

Heaney et al. J Am Coll Nutr 2009;28 Suppl 1:82S-90S.

Lukito et al. Asia Pac J Clin Nutr 2015;24 Suppl 1:S1-8.

Misselwitz et al. United European Gastroenterol J 2013;1:151-9.

Nicklas et al. Am J Clin Nutr 2011;94:191-8.

Suarez et al.  N Engl J Med 1995;333:1-4.

Szilagyi et al. Nutrients 2015;7:6751-79.

Vandenplas et al. sia Pac J Clin Nutr 2015;24 Suppl 1:S9-13.

Wahlqvist et al. Asia Pac J Clin Nutr 2015;24 Suppl 1:S21-5.

YINI-WGO-Lactose-Intolerance

Pin It on Pinterest