Q&A intolérance au lactose

L’intolérance au lactose est-elle liée au mode de vie ou aux habitudes alimentaires?

lactose-intolerance-lifestyle

Non, l’intolérance au lactose n’est pas liée au mode de vie mais peut être liée aux habitudes alimentaires et à la variabilité inter-individuelle. Certains individus peuvent digérer le lactose, et d’autres non.

En effet, la capacité de digérer le lactose (un type de sucre naturellement présent dans le lait et les produits laitiers) est due à la persistance de la lactase (une enzyme) dans l’intestin où le lactose est clivé en glucose et en galactose, pour fournir de l’énergie et assurer diverses fonctions. L’activité de la lactase atteint son maximum à la naissance et diminue lentement après le sevrage. L’activité de la lactase peut persister dans certaines populations où les produits laitiers sont consommés jusqu’à l’âge adulte, en particulier les Caucasiens (Blancs) d’Europe du Nord (Scandinavie, Iles britanniques et Allemagne) et des communautés spécifiques en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud, en Europe du Sud et en Australie.

L’intolérance au lactose peut se déclencher chez les personnes atteintes de maldigestion du lactose, la capacité limitée à digérer le lactose, qui consomment de grandes quantités de lactose en une seule fois (> 12 g) ou au cours de la journée (> 24 g) en dehors des repas.

L’intolérance au lactose est un type de maldigestion du lactose, qui entraîne un ou plusieurs des symptômes suivants: ballonnements, diarrhée et flatulences.

Des symptômes similaires à ceux de l’intolérance au lactose peuvent être observés après la consommation de certains hydrates de carbone à chaîne courte, les FODMAP (Fermentable, Oligo-, Di-, Monosaccharides Et Polyols), qui sont mal absorbés dans l’intestin grêle.
Les personnes digérant mal le lactose, intolérants au lactose inclus, peuvent consommer des aliments contenant du lactose, tels que des produits laitiers, en petites quantités. On encourage tout particulièrement la consommation de yaourt car le yaourt contient des ferments vivants, Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus et Streptococcus thermophilus, qui ont officiellement été reconnus comme améliorant la digestion du lactose dans le yaourt, chez les personnes souffrant de maldigestion du lactose.

Sources:

Adolfsson et al. Am J Clin Nutr 2004;80:245-56.

Deng et al. Nutrients 2015;7:8020-35.

Eadala et al. Aliment Pharmacol Ther 2011;34:735-46.

Efsa Panel on Dietetic Products N, Allergies. Scientific Opinion on lactose thresholds in lactose intolerance and galactosaemia. EFSA Journal 2010;8:n/a-n/a.

Efsa Panel on Dietetic Products N, Allergies. Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to live yoghurt cultures and improved lactose digestion (ID 1143, 2976) pursuant to Article 13(1) of Regulation (EC) No 1924/2006. EFSA Journal 2010;8:n/a-n/a.

Ledochowski et al. Dig Dis Sci 1998;43:2513-7.

Misselwitz et al. United European Gastroenterol J 2013;1:151-9.

Suarez et al. N Engl J Med 1995;333:1-4.

Szilagyi et al. Can J Gastroenterol Hepatol 2015;29:149-56.

Yang et al. Aliment Pharmacol Ther 2014;39:302-11.

YINI-WGO-Lactose-Intolerance

Pin It on Pinterest