Vos questions et nos réponses Vos questions sur l'intolérance au lactose

Intolérance au lactose : Peut-on consommer des produits laitiers ?

Can I eat dairy with lactose intolerance? - YINI

Savez-vous que, même avec une intolérance au lactose diagnostiquée, la consommation de certains produits laitiers reste possible ?

Le lactose, le sucre naturel du lait

Le lactose est le sucre naturel présent dans le lait et d’autres produits laitiers. Dans l’intestin grêle, le lactose peut être décomposé par une enzyme, la lactase, en glucose et galactose, deux sucres plus simples qui sont facilement absorbés dans la circulation sanguine.

Qu’est-ce que la maldigestion du lactose ? L’intolérance au lactose ?

Le lactose est le sucre naturel du lait maternel, indispensable à l’alimentation du nourrisson. Après le sevrage, le niveau de production de la lactase peut baisser naturellement et la capacité à digérer le lactose diminue. Le lactose non digéré qui atteint le côlon est dégradé par le microbiote intestinal, ce qui entraîne la production d’acides gras à chaîne courte (AGCC) et de gaz. C’est ce qu’on appelle la maldigestion du lactose. Chez la plupart des personnes, cette maldigestion ne produit aucun symptôme notable (1,2,3).

Lorsque la maldigestion du lactose donne lieu à des symptômes tels que ballonnements, crampes, diarrhée et flatulences, on parle d’intolérance au lactose (4).

Des produits laitiers quand on est intolérant au lactose ?

La majorité des adultes et adolescents présentant une intolérance au lactose diagnostiquée peuvent tolérer jusqu’à 12 g de lactose avec peu ou pas de symptômes, de préférence en petites quantités au cours de la journée, pendant ou à la fin d’un repas (1).

Par ailleurs, la teneur en lactose des produits laitiers varie beaucoup selon les produits et leur mode de fabrication (5). La plupart des fromages affinés contiennent peu ou pas de lactose (emmental, comté, cheddar, provolone, grana padano, camembert, etc.).

Dans les yaourts, la teneur en lactose est réduite. Cela est du au fait que  les deux cultures bactériennes actives et vivantes du yaourt (Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus et Streptococcus thermophilus).produisent de la lactase qui décompose une partie du lactose.

Les bactéries survivent ensuite à leur passage dans l’intestin et la lactase bactérienne contribue à la digestion du lactose restant dans l’intestin grêle. Par aileurs, contrairement au lait, l’état semi-solide du yaourt favorise la digestion du lactose en ralentissant le transit dans l’intestin (6).


Pour en savoir plus :

Sources
(1) Suchy FJ, Brannon PM, Carpenter TO, et al. NIH Consensus Development Conference Statement: lactose intolerance and health. NIH Consens State Sci Statements 2010;27:1–27.
(2) EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition and Allergies (NDA). Scientific Opinion on lactose thresholds in lactose intolerance and galactosaemia. ESFA Journal 2010a;8:1777.
(3) Lukito W, Malik SG, Surono IS, et al. From ‘lactose intolerance’ to ‘lactose nutrition’. Asia Pac J Clin Nutr 2015;24(Suppl 1):S1–8.
(4) Wilt TJ, Shaukat A, Shamliyan T, et al. Lactose intolerance and health. Evid Rep Technol Assess (Full Rep) 2010;(192):1–410.
(5) Rozenberg S, Body JJ, Bruyère O, et al. Effects of dairy products consumption on health: Benefits and beliefs; Calcif Tissue Int 2016;98:1–17.
(6) Savaiano DA. Lactose digestion from yogurt: mechanism and relevance. Am J Clin Nutr 2014;99(5 Suppl): 1251S–5S.

Pin It on Pinterest