Q&A intolérance au lactose

Comment s’assurer qu’une personne est intolérante au lactose ?

diagnose-lactose-intolerant-symptoms

Un diagnostic sous contrôle medical

Il est impossible de s’auto-diagnostiquer intolérant au lactose. Cette impossibilité englobe les tests que vous pouvez trouver sur Internet, car ces tests ne sont pas scientifiquement validés.
Pour s’en assurer, l’intolérance au lactose doit être diagnostiquée. Le diagnostic d’intolérance au lactose doit être effectué sous un contrôle médical strict avec un test ad hoc de l’hydrogène expiré. Ce test consiste en une administration orale d’une dose standard de lactose (habituellement 20 à 50 g) suivie de la détection, dans l’air expiré, de l’hydrogène produit par la flore intestinale et par l’apparition d’un ou plusieurs des symptômes suivants : ballonnements, diarrhée et flatulences.

diagnostic de l'intolerance au lactose

L’intolérance au lactose est souvent auto-diagnostiquée par des individus souffrant d’inconfort intestinal après la consommation de produits laitiers. Lorsqu’ils sont soumis au bon diagnostic médical, seulement 50% des personnes qui se sont auto-diagnostiqués intolérant au lactose voient leur diagnostic confirmé. La gravité des symptômes est généralement exagérée avec un autodiagnostic.
Néanmoins, le diagnostic d’intolérance au lactose ne doit pas exclure d’autres pathologies digestives sous-jacentes.

erreur de l'autodiagnostic de l'intolerance au lactose

Sources:

Hermans et al. Am J Gastroenterol 1997;92:981-4.

Nicklas et al. Nutrition Today 2009;44:222-7.

Suarez et al. N Engl J Med 1995;333:1-4.

YINI-WGO-Lactose-Intolerance

Pin It on Pinterest